Imprimer

Votre avis sur mon roman

Écrit par Stéphane JORET. Publié dans Flash info

Je viens de terminer un roman dont l'envoi à quelques éditeurs vient de commencer. La présentation prévue pour la quatrième de couverture est retranscrite ici. Donnez-moi votre avis en répondant à un sondage minimaliste.

Le roman

Et si votre ordinateur menait une double vie au service de la pègre et de gouvernements sans scrupules ? Comme des millions d’autres, en seriez-vous l’innocent complice ?

Jamais la porosité n’a été aussi grande entre vie quotidienne et imperceptibles dangers. Embarquez pour la face cachée du net et découvrez ce nouveau Far West dont les porte-flingues occupent votre salon. Discernez les formes de guerre et de tyrannie qui germent dans cet espace de liberté.

Cité numérique aux charmes séculaires, Paris n’est plus à une révolution près. Un chant nouveau s’est ajouté au battement de son cœur historique, celui d’un univers parallèle inextricablement lié au nôtre. D’une métropole à l’autre, les frontières sont abolies sur ce terrain de jeu planétaire. Les destins s’y entrechoquent et s’y enlacent dans un silence ouaté. Cadre dandy, barbouze, beauté venimeuse ou hacker, tous n’en sortiront pas indemnes, cahotés par une fiction dont la réalité ne demande qu’à vous rejoindre.

" Quelques instants plus tard, les trois hommes dévalent déjà l’escalier. Tout va très vite mais Philippe perçoit l’action au ralenti, dans un calme qui l’étonne. Peut-être les colibris mènent-ils leur vol vif et gracile dans cette bulle de distorsion temporelle. L’escalier en colimaçon, parcouru tant de fois en un battement d’œil, a tout du corridor fatal. Pas après pas, le temps s’étire, haletant. L’horizon se borne à de larges épaules, à des murs circulaires couverts de crépi blanc. Enfin, la dernière marche et la porte ouvrant sur le hall de l’immeuble. La lumière du jour est là, rassurante, gage d’une libération qui sait se faire attendre. Encore quelques enjambées et son escorte l’aura extirpé de là. De tout son être l’ingénieur tend vers la sortie. L’air libre, oui l’air libre de Paris. Il y est presque. "

L’auteur

Ingénieur en informatique, Stéphane JORET est consultant en management. L’idée de ce roman lui est venue en dirigeant le programme anti-spam d’un grand opérateur internet. A cette occasion, il a découvert une réalité édifiante et complexe dans laquelle chacun détient sa part de responsabilité et où le scandale de la NSA n’est qu’un ressac plus bruyant que les autres. Pétri depuis longtemps par la puissance évocatrice des histoires, il écrit des contes pour enfants sur l’un de ses sites web qui figure parmi les plus fréquentés du genre.

Répondre au sondageN'oubliez pas de répondre au (très) court sondage. Si cela vous chante, propagez également l'info sur les réseaux sociaux grâce aux boutons ci-dessous.

Imprimer

Restructurations d’entreprise : attention aux actifs logiciels

Écrit par Stéphane JORET. Publié dans Flash info

Comme l’a judicieusement indiqué George COX, directeur général de l’Institute of Directors au Royaume Uni, « Le rôle et l’importance des logiciels acquis a considérablement changé ces dernières années, au point qu’ils doivent désormais être considérés comme des actifs métier et être gérés comme tels » . Cette vérité, qui ne cesse de s’accentuer, est particulièrement criante lors des restructurations d’entreprise.

Lisez mon article dans le Journal du NetJournal du Net

Imprimer

Mention légale

Écrit par Stéphane JORET. Publié dans Divers

Ce site web est édité à mes frais dans le seul but d'aider gratuitement ceux qui en ont besoin. Vos remarques et vos critiques constructives sont les bienvenues. Le contenu de mon site web est fourni sans plus de garanties que celles offertes pas mon honnêteté intellectuelle et ma bonne volonté. Votre capacité à comprendre, discerner et transposer mes conseils dans votre contexte prévalent sur toute autre considération. Ainsi, en utilisant les informations que je donne gracieusement via ce site, et nos éventuels échanges par courriel, vous renoncez à me poursuivre en justice au cas où elles ne vous conviendraient pas.

Mots d'esprit

C'est proprement ne valoir rien que de n'être utile à personne.
René DESCARTES

Visiteurs depuis fin 2003

403724
Aujourd'hui88
Hier170
Cette semaine420
Ce mois-ci4236
Visiteurs connectés 6